Rencontre avec Alain Bailloux, auteur de « Le Jargon du Sapeur-Pompier »

Alain_Bailloux_EdilivrePrésentez-nous votre ouvrage en quelques mots ?
Le Jargon du Sapeur-Pompier est le premier livre en France qui retrace un peu plus de deux cents ans d’histoire du langage de notre métier. Il s’adresse donc à tous les sapeurs-pompiers français mais également à tous ceux qui souhaitent comprendre certains codes chez les soldats du feu.

Pourquoi avoir écrit ce livre ?
En 2011 j’avais déjà participé à l’écriture d’un livre paru chez une autre maison d’édition. Cela faisait plusieurs années que je voulais écrire mon propre livre. Alors en recherchant un sujet novateur, j’ai constaté qu’il existe de nombreux livres très complets qui traitent des sapeurs-pompiers, certains sont d’ailleurs de superbes ouvrages. Cependant très peu abordent la découverte de notre métier sous un angle « décalé ». C’est ce que j’ai tenté de faire à travers cet ouvrage.
Enfin, je recherchais également un aspect caritatif. Une partie de nos droits d’auteurs ira donc à deux associations qui s’occupent des pupilles des sapeurs-pompiers.

À quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?
À tous les sapeurs-pompiers qui souhaitent comprendre les origines d’un jargon qu’ils utilisent au quotidien. Mais également à tous ceux qui souhaitent nous comprendre. Quelque part c’est une façon de pénétrer dans l’intimité d’un métier qui fascine…

Quelles sont les principales qualités de votre livre ?
Simple, ludique, pédagogique et drôle… En plus son format permet de l’emporter partout avec soi !

D’où vous est venu votre intérêt pour la BD ?
Je suis parti du postulat que des textes seuls pourraient ne pas parler à tout le monde et comme je voulais traiter le sujet sous un angle décalé et satyrique, alors j’ai fait appel à Drakkar.
La BD c’est son domaine ! Il en a déjà réalisé une qui s’intitule « des fois chez les pompiers », crise de rire garantie ! Sapeur-pompier également, il a ce don de pouvoir croquer et dessiner notre univers pour le rendre compréhensible.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers votre ouvrage ?
Le métier de sapeur-pompier possède une histoire très longue, pleine d’anecdotes, de codes et traditions. Il faut plusieurs années pour en comprendre la majeure partie. À travers cet ouvrage, j’ai souhaité non pas vulgariser, mais rendre accessible à tous une certaine connaissance liée à notre profession. Notre jargon n’est écrit nulle part; il se transmet oralement et de façon empirique depuis plus de deux cents ans. Il est donc important de faire vivre notre langage et même parfois de retrouver des termes anciens qui ne sont plus utilisés ou ont évolué.

Où puisez-vous votre inspiration ?
Les sources sont multiples. Tout d’abord dans les livres que je dévore. Ensuite autour de moi, en caserne et sur intervention. On a tendance à dire que « notre ordinaire c’est l’extraordinaire des gens »… Belle source d’inspiration !

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
J’ai cerné plusieurs sujets qui touchent à l’univers des sapeurs-pompiers comme les réseaux de résistances durant la seconde guerre mondiale ou encore les anecdotes et petites histoires du métier…
Cependant, je ne souhaite pas me limiter à l’univers de mon métier et j’ai déjà en tête un synopsis pour un polar ésotérique.

Un dernier mot pour les lecteurs ?
Tout d’abord, merci à toute l’équipe d’Edilivre. Grâce à vous, de petits projets avec de la persévérance peuvent voir le jour.
À nos lecteurs, faites-vous plaisir et évadez-vous… Lisez !

 


Commentaires